Thursday, June 29, 2017
Worldwide Leader in Sports News
for the Deaf Community

Girardet wins Cross Country event

The last mountain bike event, Cross Country went smoothly on a summer day. Canadian Jess Tremblay won a second bronze medal front of a home crowd composed of fans and students from five Quebec schools for the Deaf. 

French Remi Girardet went for the Gold and Czech Republic’s Jan Capek won silver adding another medal to his total. Cyclists had to do six laps to complete the distance of 40.2km, which is very difficult. Their faces showed relief after they crossed the finish line.

Despite cramps that bothered him in the last few laps, Tremblay kept the situation under the control to get a second medal. For Brazilian Jose Lorensi Monteiro who placed 13th, he found the circuit and event difficult, but enjoyed his first participation at the World Deaf Cycling Championships.

La dernière épreuve de vélo de montagne, le cross-country olympique, s’est déroulée sous un temps magnifique. Le Canadien Jess Tremblay a répété son exploit de dimanche en remportant la médaille de bronze devant des supporteurs et des éléves de cinq écoles québécoises pour les Sourds. 

Le Français Rémi Girardet s’est couvert d’or et Jan Capek de la République Tchèque a gagné une autre médaille, cette fois-ci d’argent. L’épreuve consistait à completer 40,2 km en six tours, ce qui est très éxigeant pour les cyclistes. Leurs visages démontraient une expression de soulagement après avoir franchi la ligne d’arrivée.

Malgré des crampes qui l’ont dérangé dans les derniers tours, Tremblay a su gérer la situation pour finir en beauté. Quant au Brésilien Jose Lorensi Monteiro qui en était à sa première participation au Championnat mondial de vélo des Sourds, il a trouvé le parcours et l’épreuve difficiles. Malgré sa 13e place, il s’est bien amusé.

Deaf students attend WDCC

Deaf students from five Quebec schools for the Deaf were given the opportunity to attend to the 13 World Deaf Cycling Championships. It is an educative project that couldn’t have been possible without a partnership between the Organizing Committee and the Quebec Foundation of the Deaf.

This school project was a fantastic opportunity for students to see deaf athletes competing, learn new sign languages and enjoy the outdoors. “It’s fun to watch deaf athletes competing and we can do more outdoor activities here,” said Léah Fiby Mamane, student at Lucien-Pagé.

For Rosalie Labelle-Vincent from the Esther-Blondin school, it is good to be able to go on a trip and meet students from other schools while learning new signs with athletes. “It’s the first time I see such an event, and I like that we all are Deaf because we are alike,” she said.

Gadbois, Lucien-Pagé and Esther-Blondin schools located in Montreal as well as Joseph-Paquin and Charlesbourg schools in Quebec region never have the opportunity to participate together in a project. “It’s a good opportunity for us, it allows us to create a contact and to meet. It also creates a feeling of belonging together,” said Julie Laroche, teacher at Gadbois School.

Des étudiants sourds de cinq écoles québécoises ont eu la chance de se rendre à Mont-Tremblant pour assister aux épreuves du 13e Championnat mondial de vélo des Sourds. C’est un projet scolaire et éducatif qui a été possible grâce au partenariat entre le comité organisateur et la Fondation des Sourds du Québec.

Cette sortie scolaire représentait une occasion en or pour les jeunes de voir des athlètes sourds en compétition, d’apprendre de nouvelles langues des signes et de profiter de la campagne. « C’est plaisant de voir des Sourds en compétition et on peut faire plus d’activités extérieures », dit Léah Fiby Mamane, étudiante à Lucien-Pagé.

Pour Rosalie Labelle-Vincent de l’école Esther-Blondin, elle apprécie de pouvoir faire un voyage et de rencontrer les jeunes des autres écoles tout en apprenant de nouveaux signes avec les athlètes. « C’est la première fois que je vois un événement comme ça et j’aime qu’on soit tous des Sourds parce qu’on est tous pareil », dit-elle.

Les écoles Gadbois, Lucien-Pagé et Esther-Blondin situées dans la région de Montréal ainsi que l’école Joseph-Paquin et la Polyvalente de Charlesbourg dans la region de Québec n’ont jamais l’occasion de participer dans un projet ensemble. « C’est une belle opportunité pour nous, ça nous permet de créer un contact et de se retrouver. Ça crée aussi un sentiment d’appartenance », souligne Julie Laroche, professeure à l’école Gadbois.

Profile on Arnaud Litou

The Canadian Cycling Team’s coach, Arnaud Litou believes that no matter where athletes come from, languages they speak or sign, sports they play, they remain athletes. It’s with his open spirit and passion for cycling that Litou came in Mont-Tremblant to support Canadians Simon Gagnon-Brassard and Jess Tremblay.

Para-cycling coordinator at the Canadian Cycling Association accepted without hesitating the opportunity to help athletes and collaborate with the Canadian Deaf Sports Association as well as organizing committee to support the Canadian team. “They are all athletes and the language we speak is in cycling. I like to help in developing all aspects of cycling and that’s why I’m here,” he said.

Native of Nantes in France, and now living in Canada since 2001, Litou is impressed by the quality of mountain bike and road circuits. He’s also very satisfied with the event’s organization. “The mountain bike circuit is the most magnificent I know, and the Mont-Tremblant circuit has a good surface with nice curves making it technical,” he said.

After a career as an elite cyclist in France that abruptly ended due to an injury, Litou invested his passion in a coaching role since 2004. Recently, he received his level 4 of the National Coaching Certification Program.

L’entraîneur de l’équipe canadienne de cyclisme, Arnaud Litou, croit que peu importe d’où les athlètes viennent, la langue qu’ils parlent ou signent et le sport qu’ils pratiquent demeurent tous des athlètes. C’est avec cet esprit ouvert et sa passion pour le cyclisme que Litou s’est pointé à Mont-Tremblant pour supporter les Canadiens Simon Gagnon-Brassard et Jess Tremblay.

Le coordonnateur du programme de paracyclisme à l’Association canadienne de cyclisme a accepté sans hésitation l’opportunité d’aider les athlètes et de collaborer avec l’Association des Sports des Sourds du Canada ainsi qu’avec le comité organisateur pour supporter l’équipe canadienne. « C’est tous des athlètes et la langue qu’on parle, c’est en vélo. J’aime aider au développement de toutes les sphères du cyclisme et c’est pour ça que je suis ici », explique-t-il.

Originaire de Nantes en France et maintenant résidant au Canada depuis 2001, Litou est impressionné par la qualité des parcours de vélo de montagne et de route ainsi que par l’organisation de l’événement. « Le parcours de vélo de montagne est le plus magnifique que je connaisse et le circuit Mont-Tremblant a une belle asphalte avec des belles courbes rendant le tout technique », dit-il.

Après une carrière de cycliste de niveau élite en France, qui a abruptement pris fin avec une blessure, il a investi sa passion dans un role d’entraîneur depuis 2004. Il a obtenu récemment son niveau 4 du Programme national de certification des entraîneurs.

1000 meters sprint

Despite a cold and rainy weather, the 1000 meters Sprint event attracted a good number of spectators. Sixteen cyclists participating at the event had to qualify before being able to compete in quarters final, semi finals and finals.

The 1000 meters Sprint is a race between two cyclists, who have to push hard in the last few meters giving an impressive show to watch. Some cyclists reached speeds of 60 km per hour.

French Steeve Touboul won Gold while Columbian Luis Carlos Sanchez placed second and Daniel Carruthers from New Zeeland received the bronze medal.

Malgré un temps très frais et pluvieux, l’épreuve du 1000 mètres sprint a attiré un bon nombre de spectateurs et de curieux. Les 16 cyclistes participant à l’épreuve devaient d’abord se qualifier pour ensuite atteindre les quarts de finales, la demi-finale et la finale.

Le 1000 mètres sprint consiste en une course entre deux cyclistes, qui doivent pousser à fond dans les derniers mètres faisant de l’épreuve un spectacle époustouflant à regarder. Certains cyclistes atteignaient des vitesses de 60 km à l’heure.

Steeve Touboul de la France est monté sur la plus haute marche du podium tandis que le Colombien Luis Carlos Sanchez a suivi en deuxième place et Daniel Carruthers de la Nouvelle-Zélande a obtenu le bronze.

Touboiul captures France's first medal

French Steeve Touboul joined the Russian and American domination to give a bronze medal to France, the first one in this competition, in the Road Race at Mont-Tremblant Circuit on Sunday. Touboul completed 106.5km in two hours and 44 minutes under a grey sky and chilly weather.

American Nicolas Schreiber and Russian Ivan Makarov added a second medal to their total this week by respectively winning silver and gold. It was a tight and exciting battle to watch as there was only one second between them when they crossed the finish line. Five cyclists didn’t finish the race including Japan’s Dai Miyata, who broke his shoulder.

The only five women present in Mont-Tremblant participated at the event. Macau’s Long Hoi also added a second medal by winning gold. She took two hours and 21 minutes to complete 72.4km. Renate Telser from Italy placed second with only one second more. Russian Alisa Budniudnikayte was satisfied with her bronze medal. Lindsay Buckho from the United States was unable to finish the race due to an injury.

Le Français Steeve Touboul a fait fi de la domination des Russes et des Américains pour donner une médaille de bronze, la première, à la France dans l’épreuve de course sur route dimanche au circuit Mont-Tremblant. Touboul a complété 106,5 kms en deux heures et 44 minutes sous un temps gris et frais.

L’Américain Nicolas Schreiber et le Russe Ivan Makarov ont ajouté une deuxième médaille à leur palmarès de cette semaine en obtenant respectivement l’or et l’argent. Ce fut une bataille ardue et excitante à regarder puisque seulement une seconde séparait Schreiber de Makarov à la ligne d’arrivée. Cinq cyclistes n’ont pas terminé la course, dont le Japonais Dai Miyata qui s’est fracturé l’épaule lors d’une chute.

Chez les femmes, Long Hoi de Macau a aussi ajouté une deuxième médaille à sa deuxième épreuve du Championnat en se couvrant d’or. Elle a complété les 72,4 kms en deux heures et 21 minutes. L’Italienne Renate Telser a terminé deuxième avec seulement une seconde de difference et la russe Alisa Budniudnikayte s’est contentée du bronze. L’Américaine Lindsay Buckho n’a pas pu terminer la course en raison d’une blessure.

Tremblay wins first medal for Canada

There was plenty of action in the Mountain Bike Cross-Country Individual Time Trial with weather constantly changing. Canadian Jess Tremblay went for a bronze medal under challenging weather conditions. Mother Nature decided it was time to make the sky rains when Tremblay began his race, which made the 6.7km road very slippery.

“It was very slippery and it was making it more difficult, but I worked hard. As I participated at the road event this morning, I had less energy and my legs were tired,” he said.

Spectators braved the rain to encourage Tremblay and all cyclists. Due to the weather conditions, the medals ceremony was postponed to Tuesday.

Czech Republic’s Jan Capek won gold with his time of 21 minutes and 36 seconds, and Luigi Cucco from Italy placed second with 22 minutes and 45 seconds.

L’action ne manquait pas dans l’épreuve de vélo de montagne, le cross-country contre-la-montre, avec la température qui jouait au yoyo. Le Canadien Jess Tremblay est allé chercher une médaille de bronze sous des conditions difficiles. Dame nature s’est déchaînée quand Tremblay a pris le depart faisant tomber des cordes et rendant le parcours de 6,7 km très glissant.

« C’était très glissant et ça rendait le parcours plus difficile, mais j’ai poussé très fort. Étant donné que j’ai participé à l’épreuve sur route ce matin, j’avais moins d’énergie et de jus dans les jambes », a-t-il expliqué.

De nombreux spectateurs ont bravé la pluie pour encourager Tremblay et les autres cyclistes. En raison des conditions métérologiques, la remise des médailles a été reportée à mardi.

Jan Capek de la République Tchèque a obtenu l’or avec un temps de 21 minutes et 36 secondes, et l’Italien Luigi Cucco a terminé deuxième avec un temps de 23 minutes et 22 secondes.

Page 1 of 2